Paroles de pèlerins

TROISIEME PARTIE DU PELERINAGE D’HUBERT ET THIERRY:
LE PUY-CONQUES-MOISSAC  

 

Nous avions quitté nos amis au PUY en VELAY, point de départ de la Via Podiensis. 

    Thierry et Hubert étaient alors accompagnés par Martine, présente depuis le départ de Dracy le Fort, et Inès qui s’est jointe au groupe au Puy.

   Dès la première étape à Montbonnet, une confusion dans l’enregistrement des réservations entraine quelques difficultés à trouver un gîte pour la nuit. Alain, l’époux de Martine décide d’apporter aux pèlerins un appui logistique en les rejoignant avec sa caravane, de manière à sécuriser les hébergements.

   Au niveau de l’organisation générale, Lydie vient épauler Solange en se chargeant des réservations au delà de Moissac et en créant une page Facebook: "La promesse d’Hubert", qui permet de suivre en quasi temps réel la progression du groupe et éventuellement de consulter son planning mis à jour par Lydie. 

   Pendant ce temps, les marcheurs et leur soutien Alain franchissent les hautes terres de la Margeride et de l’Aubrac, ce dernier fidèle à sa réputation en amplifiant la période d’orages qui affecte toute la France à cette période. A la descente dans la vallée du Lot à St Cosme d’Olt, les conditions s’améliorent, jusqu’à ce qu’Hubert et Inès soient accueillis à l’Abbaye Sainte Foy de Conques par les frères Prémontrés, tandis que Thierry, Martine et Alain remettent alors le cap vers la Bourgogne. Ils ramènent les photos de leur traversée du Massif Central, visibles dans notre rubrique "Albums".

   Hubert poursuit sa route avec Mimouna la Gâtinaise et Hugues le Bourguignon, qui l’accompagnent jusqu’à Cahors, où ils sont remplacés jusqu’à Moissac par le "local" Thierry de Lauzerte et ses amis quercynois. Nous publions ci-dessous les étapes d’Hubert avec les gîtes et les accompagnants principaux jusqu’à Saint Jean Pied de Port, dans un tableau qui montre que des bonnes volontés sont requises du 28 juin au 7 juillet afin de lui permettre d’atteindre les Pyrénées.

 

ULTREIA !